PIDAF, un travail dans l’ombre

Dans la litanie des acronymes, un mot sur le mal-connu PIDAF, qui est le plan départemental de protection des forêts contre les incendies. Notre communauté a lancé cette année un marché d’appels d’offres portant sur des lots de travaux de génie civil de pistes, d’équipements DFCI (défense de la forêt contre l’incendie) et de génie forestier. Le programme des travaux prévoyait pour 2018, diverses actions sur les communes de Callian, Saint Paul, Bagnols, Fayence, Seillans et Tanneron. Ces travaux ont donc été reportés en 2019. A Saint Paul en Forêt et Bagnols en Forêt, sur la piste G25, l’accès ainsi que deux citernes seront également remis aux normes. Une barrière sera remplacée et des panneaux de signalement DFCI fixés. Du côté de Fayence et Seillans, sur la G535, le chemin sera remis aux normes avec l’ajout de panneaux DFCI.  Pour ce qui concerne Callian, sur la piste G56, la piste ainsi qu’une citerne seront remises aux normes, deux barrières seront rénovées et des panneaux DFCI ajoutés.

Ce PIDAF étant subventionné par des fonds européens, des panneaux indiquant le financement de l’Europe seront notamment installés. Enfin, le report du calendrier initialement prévu se répercute donc sur les travaux 2019/2020, eux-mêmes repoussés d’un an. Pour cette seconde partie, il est prévu de nombreuses opérations de remises aux normes des voies d’accès, de citernes et installations de panneaux dans le massif de Tanneron sur les pistes H3c, H12, H94, H3a et H113. D’autres ouvrages seront effectués à Fayence et Seillans sur la piste G535 dont l’accès sera amélioré : une ZAE (zone d’appui élémentaire) sera créée pour favoriser le travail des pompiers en cas d’incendie. 

Le dispositif de lutte contre l’incendie relève toujours d’une combinaison de moyens : les services des pompiers (le SDIS) bien évidemment, les moyens de prévention locale que sont les comités communaux feux et forêt (CCFF), très actifs sur une bonne partie de notre territoire. Les uns et les autres ont besoin de pouvoir circuler dans les massifs pour remplir leur office, ce qui justifiait bien un coup de projecteur sur ces travaux de l’ombre. 

Powered by Creamania Web