Les modalités logistiques du double scrutin de la fin juin

De nouvelles mesures réglementaires vont bien entendu s’appliquer au scrutin simultané des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021. 

Si le décret a modifié la composition des bureaux de vote dans le cadre spécifique des scrutins concomitants, une distinction doit toutefois être réalisée selon que la commune est équipée ou non de machines à voter. En effet, dans les communes sans machine à voter, une même personne pourra exercer les fonctions de président des deux bureaux de vote. Il en sera de même pour les secrétaires (mais pas pour les fonctions d’assesseurs). Cette mutualisation ne sera toutefois possible qu’à la condition que les opérations électorales se déroulent dans la même salle et que cette salle soit aménagée de façon à éviter chez les électeurs toute confusion entre les deux scrutins. Justement, pour éviter cette confusion dans l’esprit des électeurs, un parcours propre à chaque scrutin, affecté d’un code couleur particulier, pourrait être recommandé. A ce titre, les enveloppes mises à disposition par l’État seront ainsi de couleur différente pour chacun des scrutins. 

Il y a évidemment une autre condition, c’est que l’espace disponible soit suffisant pour appliquer les mesures sanitaires du moment : c’est là que les choses se corsent pour beaucoup de communes, dont celle de Callian. En effet, nos bureaux de votes habituels (au groupe scolaire de la commune) sont des salles de classes qui ne remplissent pas les conditions du protocole sanitaire du double scrutin. Ainsi, nous avons donc décidé que les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin se tiendraient à la salle des Sports, seul équipement communal d’une taille susceptible de répondre à ces critères. 

Qui dit double élection dit double personnel, même si le président de bureau pourra être le même pour les deux élections. Une mobilisation accrue des élus, des personnels communaux, et des bénévoles (ce qui posera certainement problème dans un certain nombre de communes) sera nécessaire. Là aussi quelques règles ont été assouplies, notamment pour limiter la présence des personnes âgées dans les bureaux de vote. Ainsi, en cas d’assesseurs manquants le jour du scrutin, le président désignera en priorité l’électeur le plus jeune parmi les électeurs présents (avant, c’était l’électeur le plus âgé).

Enfin, et même si nombreux seront ceux qui préfèreront aller faire autre chose, et comment leur en vouloir après tous ces mois et ces mois de frustrations diverses, une élection sans électeurs n’a pas de sens. Au vu des enjeux, je ne peux donc qu’appeler respectueusement le plus grand nombre d’électeurs possible à venir s’exprimer, et à ne pas laisser des tiers choisir à leur place. 

Powered by Creamania Web